Olivier de Bouchony

Au départ, influencé par les abstractions américaine et française, mon travail s'est "mis en place" au travers de procédures qui le constituent.
Aujourd'hui celui-ci se situe entre abstraction et figuration. Ni l'un ni l'autre, mais les deux à la fois.
Des "raclages" traversent des formes colorées, et en gardent la mémoire. Parfois ceux-ci prennent des allures d'arborescences dans un presque-paysage.

 

Par l’ampleur de son geste et l’organisation spatiale des différents éléments, Olivier de Bouchony ratisse le vaste jardin de la Peinture.