BÉRENGÈRE LURAND

Originaire de la Drôme, Bérengère Lurand a en elle les odeurs des champs de lavande, des arbres fruitiers. Mais aussi le bruit du vent, des cigales, la caresse du soleil. Cette écoute, cette observation de ce qui l’entoure, cette sensibilité, la guident dans cette passion qu’est la création.

Alors que ses études la destinaient à une carrière dans la communication, elle change radicalement d’orientation. 

La terre. Cette matière douce et primitive a répondu à une nécessité très forte de créer. Elle a débuté la sculpture à Asnières avant de rejoindre un atelier à Paris, près de la butte Montmartre. Depuis plus de 10 ans, ses mains, son souffle, son âme, sculptent, modèlent, caressent la terre. « L’œuvre peut évoluer au fur et à mesure du modelage et même après la cuisson. Je m’adapte à ce que la terre me restitue. Elle résiste, elle a sa propre force, ses propres contraintes. Parfois je doute. Mais surtout, je m’enrichis, j’apprends. Chaque projet suscite en moi une grande émotion. Pendant des semaines voire des mois, tout mon être vibre pour la mise en forme de l’idée de départ. » 

1/1